dan-meyers-aWrfP-P6CwI-unsplash
DÉVELOPPEUR
EXPLOITANT
D’ÉNERGIES
RENOUVELABLES
11-100x67-couloir JED
DÉVELOPPEUR
EXPLOITANT
D’ÉNERGIES
RENOUVELABLES
Photovoltaique_mariana-proenca-_h0xG4s6NFg-unsplash
DÉVELOPPEUR
EXPLOITANT
D’ÉNERGIES
RENOUVELABLES

NOTRE
EXPERTISE EN

ÉOLIEN

L’éolien est le premier domaine d’activité et le fer de lance de notre développement. Escofi maîtrise les 5 étapes principales dans l’élaboration d’un projet éolien: la prospection, les études d’impacts, le financement, la construction et l’exploitation.

Les projets d’ENR et plus particulièrement d’éolien sont des projets qui demandent une analyse fine du territoire. Nos équipes identifient les communes favorables au développement éolien, contactent les élus locaux et réalisent une étude de faisabilité. Si le conseil municipal délibère positivement, les prospecteurs fonciers rencontrent les propriétaires et exploitants de la zone d’implantation potentielle.

Vos interlocuteurs

Le chef de projet de votre région
puis le prospecteur foncier

ZONES D’IMPLANTATION POTENTIELLE

Un mât de mesure du vent est posé et les différentes études environnementales, paysagères, techniques et de dangers sont lancées. En lien avec des bureaux d’études indépendants et spécialisés (en acoustique ou en écologie par exemple), les chefs de projets établissent l’état initial du territoire.

En fonction des différentes servitudes et enjeux, le chef de projet en concertation avec les propriétaires, les élus et les spécialistes va établir un plan d’implantation.

Votre interlocuteur : le chef de projet de votre région

Une fois le dossier complété celui-ci est instruit par les services de l’Etat qui peuvent demander des modifications pour limiter les impacts. Au cours de l’instruction, une enquête publique est réalisée permettant de collecter les différentes opinions des riverains. Sur la base de l’ensemble de ces éléments, le préfet autorise ou non la construction.

La solidité financière d’ESCOFI assure une garantie des engagements à long terme lors de toutes les phases de réalisation. ESCOFI est maître d’ouvrage et coordonne les maîtres d’œuvre partenaires pour la réalisation de la voirie, des fondations et de la construction des éoliennes.

Escofi propose également aux riverains et aux habitants du département de participer au projet.

LES ÉTAPES DU CHANTIER

Vos interlocuteurs

Le chef de projet de votre région
puis le prospecteur foncier

LES ÉTAPES DU CHANTIER

ESCOFI est propriétaire des centrales construites. La maintenance est assurée par le constructeur via un contrat de prestation de 15 ans. Grâce à nos ingénieurs nous contrôlons la bonne tenue de la maintenance, le respect des obligations légales et le suivi de la production 24h/24h afin d’avoir une disponibilité machine de plus de 97%.

Vos interlocuteurs

Le responsable exploitation 

POUR ALLER
PLUS LOIN

France Energie Eolienne : www.fee.asso.fr

Le site éolien du Syndicat des énergies renouvelables : http://comprendre-eolien.fr/

Association européenne de l’énergie éolienne (European Wind Energy Association): www.ewea.org/

Association mondiale de l’énergie éolienne (World Wind Energy Association) : www.wwindea.org

Fichier 1

NOTRE
EXPERTISE EN

HYDRAULIQUE

L’ÉNERGIE HYDRAULIQUE, UNE ÉNERGIE ANCESTRALE AUX MULTIPLES ATOUTS

La petite hydroélectricité au fil de l’eau est une énergie transgénérationnelle. Elle a accompagné le développement des territoires au fil des siècles.

Escofi, avec trois centrales en France et au Portugal, assure l’exploitation et la maintenance de ses sites. A l’aide de nos partenaires spécialisés, nous sommes en mesure de réaliser de la recherche de site, des études de faisabilité

et la conduite de travaux. Escofi investit également dans des centrales déjà installées et mène à cet effet les études financières nécessaires.

L’HYDROÉLECTRICITÉ
EST L’ÉNERGIE :

la plus propre avec un taux d’émission de gaz à effet de serre (CO2) très faible

qui possède le meilleur rendement énergétique, toutes énergies confondues : certaines turbine permet un rendement jusqu’à 90 % (70 à 80 % en moyenne)

qui possède la meilleure performance environnementale, toute énergie confondue, grâce à des installations durables dans le temps

qui ne produit pas de déchets de transformation * Le rendement énergétique est le rapport entre l’efficacité réelle d’une machine (le travail utile qu’elle effectue) et l’efficacité théorique maximale qu’on peut attendre d’elle.

ESCOFI est propriétaire des centrales construites. La maintenance est assurée par le constructeur via un contrat de prestation de 15 ans. Grâce à nos ingénieurs nous contrôlons la bonne tenue de la maintenance, le respect des obligations légales et le suivi de la production 24h/24h afin d’avoir une disponibilité machine de plus de 98%.

Il faut entre un ou deux ans à un bureau d’étude spécialisé pour élaborer un dossier de demande d’autorisation. Avant le dépôt aux services de l’état, plusieurs réunions sont organisées entre le développeur et le service de la Police de l’Eau. La période d’instruction dure elle-même entre un et deux ans et nécessite une enquête publique.

La période de travaux se déroule pendant l’étiage, c’est-à-dire au plus bas niveau d’eau, l’été principalement. Des batardeaux provisoires seront mis en place pour contenir les eaux. En fonction de la nature de l’installation, on distingue trois postes principaux de génie civil : le barrage ou la digue ou le seuil, le bâtiment abritant la turbine, et les ouvrages annexes de prises d’eau, comme les passes à poissons ou les passes à canoë.

Une installation hydroélectrique comporte deux éléments principaux :

1. Une roue, appelée turbine,
qui transforme l’énergie
cinétique de l’eau en
énergie mécanique.

2. Une génératrice qui transforme l’énergie mécanique issue de la turbine en énergie électrique.

L’eau est amenée par une conduite forcée ou un canal provenant d’une retenue ou d’un piquage sur une canalisation existante. La force de l’eau actionne la turbine qui entraîne soit directement des machines (meules, scies, etc.) pour une exploitation mécanique, soit un générateur électrique. L’eau est ensuite restituée à son milieu par un canal de restitution.

La puissance électrique d’une installation hydraulique est déterminée à partir :
• du débit d’eau ;
• de la hauteur de chute.

Schéma d'une centrale hydraulique
Source : Ténergie

POUR ALLER
PLUS LOIN

Un guide la France Hydro qui résume les nouvelles attentes d’une centrale moderne : ici


Le site du syndicat national de la petite hydroélectricité qui rassemble plus de 690 producteurs et porteurs de projets : ici


Le guide de référence pour la mise en place de petites centrales : ici

Fichier 1

NOTRE
EXPERTISE EN

PHOTOVOLTAÏQUE

D’ici 2030, la France doit multiplier par quatre son nombre de panneaux solaires sur le territoire. Escofi s’engage dans cette démarche et accompagne les collectivités dans la réalisation de ces objectifs nationaux. Escofi est présent sur l’ensemble du territoire métropolitain à travers ses agences, toujours au plus proche des territoires.

Comme pour l’éolien, les projets solaires demandent une analyse fine du territoire pour une implantation optimale, tant du point de vue de la pertinence environnementale que de la production. Pour cela, nos équipes identifient prioritairement des terrains dégradés (anciennes carrières, anciennes mines, anciennes décharges, friches industrielles, délaissés d’aérodromes ou autoroutiers), mais aussi les zones désignées dans le plan local d’urbanisme (PLU) par les communes.

Tout projet solaire de plus de 250 Kwc doit faire l’objet d’une étude d’impact, associée à une demande de permis de construire, approuvée ou rejetée par le préfet. L’étude d’impact est confiée à un bureau d’études indépendant qui va décrire les impacts potentiels sur l’environnement : la faune, la flore, le paysage et le patrimoine.
La demande de permis de construire a trait au côté administratif et réglementaire du projet. Elle fait l’objet d’avis consultatifs des services de l’Etat, ainsi que d’une enquête publique. La solidité financière d’ESCOFI assure une garantie des engagements à long terme lors de toutes les phases de réalisation. Escofi propose également aux riverains et aux habitants du département de participer au projet.
Une fois le permis de construire accordé, le projet est soumis à un appel d’offre trimestriel de l’État, permettant de retenir uniquement les projets les plus pertinents du point de vue économique et environnementale.
À l’issu de ce mécanisme, la construction peut débuter.

ESCOFI est propriétaire des centrales construites. La maintenance est assurée par le constructeur via un contrat de prestation de 15 ans. Dans certains cas, l’entretien des espaces verts de la centrale peut être confié à un éleveur ovin.

POUR ALLER

PLUS LOIN

Les objectifs à l’horizon 2028 de la PPE (Programmation Pluriannuelle de l’Energie) correspondraient à une surface de PV installée en France d’environ 365km² au sol et 175km² sur toiture. Pour y arriver les mesures suivantes sont mises en œuvre :

  • Favoriser les installations au sol sur terrains urbanisés, dégradés ou les parkings ;
  • Conserver la bonification des terrains dégradés ;
  • Faciliter le développement du photovoltaïque pour les établissements publics et les parkings ;
  • Soutenir les collectivités locales, notamment au travers du réseau « Villes solaires » ;


Le photovoltaïque flottant se présente comme une alternative face à la pression foncière à laquelle font face les terres arables ou propices au développement des CSP au sol. Il est particulièrement adapté aux industries consommatrices d’énergies et d’eau. Si le PV flottant est conforme avec les réservoirs naturels et d’eau douce, il permet surtout la valorisation de plan d’eau pollué ou eutrophe tout en ayant un impact positif sur le milieu. 

Le « Power Purchase Agreement » est un contrat engageant une entreprise consommatrice d’énergie auprès d’un développeur d’énergies renouvelables sur l’achat d’un volume d’énergie donné, à un prix prédéfini et sur une période de 5 à 25 ans. Le développement des PPA sur le marché européen concorde avec l’arrivée à terme des mécanismes d’aide des états mis en place pour amorcer la production d’électricité propre et inciter les investisseurs à financer des projets. Cette transition est une opportunité sur un maché de l’électricité verte arrivé à maturité et stimulé par la baisse des prix de construction des centrales (modules photovoltaïques 84 % moins chers depuis 2010). Les PPA garantissent en effet une rémunération fixe et calculable et une sécurité de

Fichier 1